Les différences entre coach et psychologue
Définitions

Les différences entre coach et psychologue

Un coach, tout comme un psychologue exerce comme métier de répondre aux attentes des clients dans le but de les aider dans leur confusion. Mais cela reste du point de vue extérieur. Malgré cette similarité, il est tout de même raisonnable de dire que le fond du métier de psychologue et d’un coach n’est pas le même.

Un coach par définition

D’abord, un coach est un conseiller qui assiste une personne ou une entreprise afin d’optimiser leurs compétences, et d’atteindre leurs objectifs. Il vient donc en aide à la personne dans son développement personnel, et l’incite à mobiliser ses ressources pour que la personne puisse réaliser son projet.

Un psychologue par définition

De son côté, étymologiquement, le terme vient du grec « psyché » qui dit âme et de « logos » ou étude. C’est donc l’étude de l’âme par définition. L’objectif d’un psychologue face à son patient est d’étudier les comportements de la personne et de voir s’ils sont normaux ou non. On peut donc dire qu’il soigne son patient de sa maladie.

Quelles différences donc ?

La première différence entre un coach et un psychologue repose sur la légalité : un psychologue est reconnu pour soigner les patients officiellement, tandis que le coach sert d’accompagnateur. Ce qui fait que le psychologue a le droit de prescrire des médicaments, contrairement au coach.

Outre, chez un coach, la personne est appelée client, contrairement au psychologue qui la nomme patient.

En parlant du mode de travail des deux, on peut constater que la visée d’un psychologue tourne plutôt dans l’apaisement des souffrances de son patient. Sa question est donc sur la raison de ses souffrances. Quant au coach, il cherche à surpasser l’inhibition actuelle et en trouve des solutions directes à cette dernière.

Qui consulter ? Un coach ou un psychologue ?

Dans des situations difficiles de la vie, les hommes ont besoin de partager leurs peines à une personne qui pourrait leur venir en aide. C’est de là que doit intervenir un coach ou un psychologue. La consultation de l’un des deux dépend de la circonstance et de l’état de la personne. Ainsi, si elle est dans un état pathologique, comme le traumatisme ou la dépression, il est conseillé de consulter un psychologue. Par contre, dans le cas où elle ressent un besoin de réconfort ou d’aide sur un problème précis tel l’accompagnement dans les réalisations de tâches ou dans la gestion de stress, le coach est fait pour cela.