5 peurs d'Halloween

5 Phobies redoutables pour Halloween

Une phobie, comme vous le savez peut-être, est définie comme une peur anormale ou irrationnelle. Les phobies peuvent naître d’expériences personnelles négatives ou se produire sans cause identifiable. Mais saviez-vous que les phobies peuvent être induites par l’exposition à des groupes ou à des individus toxiques ? À la fin de cet article, vous comprendrez comment cela peut se produire.

Avec le temps, nous détestons ce que nous craignons souvent.

 William Shakespeare – Antoine et Cléopâtre

Qu’est-ce qui détermine si une peur peut être qualifiée de phobie ? Les facteurs déterminants sont l’intensité de la réaction d’une personne à l’objet de la peur et sa capacité à faire face à cette peur. En bref, l’exposition à l’objet redouté provoque-t-elle une crise de panique, un épisode psychotique ou une autre réaction débilitante ? Par exemple, j’ai peur des araignées. Si je vois une araignée, je la tue. Ce n’est pas une phobie. Mais tu as entendu parler de cet homme qui a brûlé sa maison en essayant de tuer une araignée ? Ça ressemble à une phobie pour moi.

Certaines personnes ont une phobie de l’Halloween ou des goules et des gobelins qu’on y associe. Pour elles, le 31 octobre n’est pas prétendument effrayant mais vraiment terrifiant. Les personnes qui ont une peur extrême d’Halloween « détestent ce qu’elles craignent souvent », comme l’a observé Shakespeare. Les phobies ne stimulent pas seulement la peur, mais peuvent également provoquer la haine de l’objet détesté, comme le montre le schéma ci-dessous.

Samhainophobie 🎃

La peur d’Halloween est la samhainophobie. Samhain était une fête celtique célébrée à la fin du mois d’octobre à l’époque pré-chrétienne.

Les Celtes pensaient que le changement de saison, qui se traduit par des nuits plus longues et des jours plus courts, crée un passage entre le monde physique et le monde spirituel. Les fées et les parents décédés pouvaient passer dans notre monde pendant Samhain. Les célébrants se déguisaient en bêtes ou en monstres pour éloigner les esprits. Avec l’avènement du christianisme, Samhain s’est transformée en Halloween et a été embellie par la chasse aux bonbons, la sculpture de citrouilles et d’autres rituels familiers.

Wiccaphobie 🧙‍♀️

Comme vous pouvez le déduire de son nom, la « wiccaphobie » fait référence à la peur des sorcières et de la sorcellerie. Si vous avez vu le film Jesus Camp, qui documente l’intense endoctrinement de jeunes enfants par des fondamentalistes chrétiens, vous vous souviendrez peut-être que la femme qui dirige l’une des séances déclare que Harry Potter est un sorcier et que les sorciers sont des ennemis de Dieu. Elle poursuit en disant à son jeune public que si Harry Potter avait vécu à l’époque biblique, il aurait été mis à mort.

Si l’objectif de la dame du Jesus Camp était de décourager les jeunes chrétiens de lire ou de regarder Harry Potter, son approche toxique risque de provoquer des phobies chroniques des sorcières, des sorciers et de la sorcellerie chez son jeune public.

L’exemple ci-dessus montre comment les phobies peuvent être induites par les autres. Il ne manque pas de prédicateurs poussant l’idée que les sorcières et la sorcellerie sont l’œuvre d’un Satan bien réel et malveillant. Par exemple, voir John Hagee : Les écoles enseignent les « principes de la sorcellerie » et « Pat Robertson prétend que le féminisme pousse les femmes à pratiquer la sorcellerie ». L’exposition à de telles harangues, surtout si l’on croit déjà aux pouvoirs démoniaques, peut induire une réaction phobique.

Coulrophobie 🤡

Allez savoir voir les clowns sont entrés dans la catégories des personnages maléfiques dans les films d’horreurs sous la forme de clown-tueurs sauvages. C’est dans la culture et le folklore américain que s’est répandu ce rapport ambigu et parfois craintif avec les clowns. Et lorsqu’elle devient excessive et irrationnelle, elle est connu sous le nom de coulrophobie. Et Ça, c’est pas cool.

Phasmophobie 👻

Phasmaphobia n’est pas qu’un jeu vidéo. Les personnes qui ont une peur profonde des fantômes souffrent de phasmophobie. La plupart des personnes atteintes de cette phobie croient probablement que les fantômes existent, et cette croyance alimente sans aucun doute leur peur. Les enfants sont plus enclins que les adultes à croire aux fantômes « réels » et à en avoir peur. Mais il n’est pas nécessaire d’être un enfant ou de croire réellement aux fantômes pour souffrir de phasmophobie. De nombreuses personnes qui seraient autrement immunisées contre cette peur pourraient y succomber si elles se retrouvaient près d’un cimetière après minuit.

Démonophobie 👹

Si certaines églises et certains ministres peuvent fomenter la peur des sorcières, imaginez ce qu’ils peuvent faire avec les démons, les diables et le prince des ténèbres lui-même. Une foi ardente, un littéralisme biblique et une hystérie ministérielle peuvent se combiner pour produire une peur extrême du démoniaque chez les croyants réceptifs. Quel effet pensez-vous que Hell House a sur les jeunes esprits impressionnables ? Bien entendu, cette phobie peut également être transmise par un ami ou un parent dogmatique, ou par des livres ou des films décrivant une activité démoniaque. Il est également possible que cette phobie, ou toute autre phobie, apparaisse sans cause évidente.

Les personnes souffrant d’autres phobies, de troubles anxieux et de problèmes de toxicomanie sont les plus susceptibles de souffrir de ces peurs anormales. Et l’exposition à des influences toxiques peut susciter ou renforcer les phobies chez les personnes vulnérables.

Vaincre la peur, c’est le début de la sagesse.

Laisser un commentaire